08/04/2021

Proposition de Loi pour une fin de vie digne et choisie : la main au Gouvernement

La Proposition de loi n’a pas pu être votée dans son intégralité faute de temps, mais le vote de l’article 1 est déjà une avancée historique.
 
Malgré l’obstruction parlementaire, l’article 1 de la Proposition de Loi pour une fin de vie digne et choisie, créant le droit à l’assistance médicalisée active à mourir, a été voté par une très large majorité (240 pour / 48 contre).
 
L’avenir du texte appartient désormais au Gouvernement.
article précédent retour article suivant
*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.

Ajouter un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis)Ne sera pas publié

Votre commentaire*