04/12/2021

Nos pompiers fêtent la Sainte Barbe

J'ai eu le plaisir de participer, en tant que député, aux différentes cérémonies de la Sainte Barbe, patronne des sapeurs pompiers, organisées sur notre circonscription. J'ai pu ainsi évoquer la Loi Matras, une des premières lois sur laquelle j'ai pu travailler et m'investir pleinement. 

Ce 4 décembre, nous avons célébré la Sainte-Barbe, patronne des sapeurs-pompiers. Ce moment privilégié est l’occasion de retrouver ceux qui se battent chaque jour pour la sécurité des Français, de les remercier et de les récompenser.

Cette journée est également le moment de nous souvenir de ceux qui ont sacrifié leur vie pour en sauver d’autres. 

La loi visant à consolider notre modèle de sécurité civile et valoriser le volontariat des sapeurs‑pompiers et les sapeurs‑pompiers professionnels, déposée par Fabien Matras et cosignée par le groupe Agir ensemble, a récemment été adoptée en lecture définitive à l’Assemblée nationale et au Sénat, avec le soutien du Gouvernement.

Elle contient plusieurs points :

– Cadrage des opérations de secours

– Redéfinition des carences ambulancières 

– Obligation de réaliser un plan communal de sauvegarde étendu à d’autres risques naturels et de bâtir des plans intercommunaux de sauvegarde

– Modernisation de la gouvernance des services d’incendie et de secours

– Création du statut de pupille de la République

– Abaissement des seuils d’éligibilité à la nouvelle prestation de fidélisation et de reconnaissance

– Accompagnement des employeurs de sapeurs-pompiers volontaires

– Expérimentation d’une plateforme unique d’appels d’urgence

– Création des réserves citoyennes des services d’incendie et de secours

– Valorisation des associations agréées de sécurité civile

 

 

article précédent retour article suivant
*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.

Ajouter un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis)Ne sera pas publié

Votre commentaire*