07/07/2021

Audition des dirigeants du groupe Renault

Ce mercredi 7 juillet, la Commission des Affaires économiques a auditionné Jean-Dominique Senard, PDG du groupe Renault ainsi que son Directeur Général Luca de Meo.

Les dirigeants du grand groupe français sont venus présenter leur nouvelle stratégie, dans leur recherche de restructuration face à la crise que connaît actuellement le secteur et qui serait d’avantage basée sur :

  • La création de valeur plutôt que de volume
  • La production de nouveaux véhicules plus adaptés aux défis de demain et aux différentes demandes d’utilisation de leurs consommateurs
  • Les enjeux de transition énergétique dans la mesure où le groupe souhaiterait lancer 24 nouveaux modèles, dont 10 électriques d’ici 2025

 

En tant qu’orateur du groupe Agir Ensemble, j’ai eu l’occasion de m’exprimer sur :

  • L’Alpine, produite en partie à l’usine de Thiron-Gardais dans les années 1960, ainsi que sur le projet pour redonner vie à ce modèle tant attendu par son fan club de Thiron-Gardais

A ce sujet, ils ont confirmé travailler sur de nouvelles innovations pour ce modèle, fleuron de l’automobile français. Ils souhaitent le faire évoluer afin d’en faire « un mix entre une Ferrari et une Tesla ».

 

  • Comment envisagent-ils l’évolution industrielle de leur capacité de production passée d’environ 4 millions à 3 millions. Quelle stratégie vont-ils adopter ?

A cette question, ils ont répondu qu’un équilibre post crise COVID-19 était complexe à retrouver et qu’ils souhaitent développer de nouveaux objectifs plutôt prudents pour à terme retrouver une capacité de production optimale.

article précédent retour article suivant
*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.

Ajouter un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis)Ne sera pas publié

Votre commentaire*